Ferneto
 
 
  NOUVELLES  »  Nouvelles  »  La confiserie portugaise inventoriée dans « No Ponto »
 

20-03-2018

Le Portugal est un pays aux petites dimensions géographiques mais d'une grande diversité pour tout ce qui concerne la gastronomie.

Tout au moins, c'est ce que nous confirmons en feuilletant le livre « A Doçaria Portuguesa » (Confiserie Portugaise), de Cristina Castro. Un livre qui n'est pas un livre de recettes, mais qui peut être vu comme un inventaire de toutes les sucreries portugaises, qui raconte l'histoire de chacune d'entre elles et qui décrit les personnes qui les fabriquent.

Chaque sucrerie a une histoire, un auteur, une localité et une tradition locale. Être une spécialité géographique est le critère pour que cette sucrerie soit incluse dans le livre. La friandise doit être une spécialité d'un endroit déterminé et doit être quelque chose que n'importe quelle personne peut goûter quand elle se trouvera dans cette localité.

Cristina Castro est l'auteure qui mène les rênes de ce projet (« No Ponto ») et qui parcourt tous les petits endroits de la carte du Portugal qu'elle a sur l'un des murs de sa salle, signalant avec des punaises chaque sucrerie, chaque voyage.

« Dans chaque partie du Portugal il y a une petite sucrerie, au moins une. » Et c'est ça que Cristina ne veut pas laisser s'échapper. Dans les rayons, il y a déjà deux des quatre volumes qu'elle est en train d'écrire, et sur l'ordinateur portable il y a le site qu'elle actualise régulièrement sur noponto.pt pour communiquer l'autre côté du travail qu'elle réalise.

La prospection des sucreries est faite en consultant les 308 mairies qui existent dans le pays.

Les histoires des confiseuses et des confiseurs sont toujours recueillies selon le même rituel: appeler la mairie, commencer à filmer et laisser les personnes parler.

De nombreuses heures sont passées sur l'ordinateur pour écrire ce qu'elle voit et ce qu'elle sent. D'autres sont passées à la bibliothèque pour confronter et confirmer les informations qu'elle recueille chaque jour. Un travail qui se fait petit à petit et qui demande du temps, comme un gâteau qui a besoin de temps pour monter.

« Nous ne pouvons pas monter la température pour accélérer le processus de cuisson, nous gâcherions tout ». Mais plutôt, à chaque moment, à chaque voyage, à chaque conversation, elle additionne d'autres petits points sur sa carte et revient le cœur plus riche, au moment de partager encore d'autres gâteaux.

Les nouveaux volumes sont déjà préparés et promettent beaucoup d'histoires sucrées telles que celles que nous pouvons trouver dans les éditions Nord et Sud de « A Doçaria Portuguesa ». Un projet qui compte sur le soutien de Ferneto et qui mérite d'être apprécié par tous.



Lire plus nouvelles ici.

 
 
« revenir
FERNETO MONDE
 
FERNETO POURQUOI?
 
DURABILITÉ
 
ÉQUIPEMENT-MACHINES: BOULANGERIE
 
GROUPE FERNETO
 
NOUVELLES
 
CONTACTS
 
Copyright © 2013 Ferneto. Developed by Palo Alto
Mentions légales Suivez-nous: